Octobre

Publié le par Babou*

 

 

 

 

 

 

Un poème de circonstance... sorti de mes tiroirs.

Octobre

Toute une année de dur labeur,

Alternée de pluie et soleil à chaque heur,

Marquée par le gel du tardif printemps,

Présageait un résultat désappointant.

L’été avait doucement laissé mûrir

Les quelques grappes à chérir,

Porteuses du précieux nectar,

Sur des milliers d’hectares.

La vie coulait dans ces cépages,

Eclatant dans le cristal un paysage,

Révélant pour les connaisseurs,

Tout un terroir en bouquet de saveurs.

J’entends les rires des vendangeurs,

Coincés et barbouillés par les porteurs,

Réunis par un bon repas sous la treille,

Qu’octobre à chaque fois en moi éveille…

Alors dans les fûts de vieux bois,

Enfermant pour un temps cette joie,

Pour révéler un jour dans votre verre

L’ardeur qui avait griffé ces terres.

A vous, ma famille, qui dans le lot avez commencé les vendanges ….

Publié dans Le coin de poésie

Commenter cet article

CARDAMOME 23/10/2014 11:03

Le Lot...une très belle région! joli poème en leur hommage! en t'espérant en bonne forme, bises

Babou* 28/10/2014 18:40

Une très belle région comme beaucoup de nos régions en France...
Je vais doucement en ce moment... Comme dit le proverbe qui va piano va sano... J'espère que chez toi aussi tout va bien. Bises et merci pour ta présence fidèle.

l'exilé for jade 08/03/2009 14:05

Merci Babou c'est très gentil et bien j'attends un triple pontage pour mi avril ou peut être même plus j'ai rendez vous avec le chirurgien le 7 avril en attendant 7 médicaments et le repos complet je reviendrais sur ton blog ,je suis en train de le découvrir et je pense mettre un lien reçois toute mon amitié.
Didier

Babou* 08/03/2009 14:21


Surtout prends soin de toi... Je penserai fort à toi pour ce moment là...
Toute mon amitié Babou*


Mésange 16/10/2008 03:57

Ce doit être un beau métier, et aussi un dur métier, puisque d'une année à l'autre on doit se croiser les doigts et attendre une généreuse nature. Je comprends que tu penses à eux très fort en ce temps de l'année. Que les vendanges soient bonnes! Et que tout coule généreusement!

Bisous ma Bab*
Nad

Babou* 17/10/2008 16:26


Oui un dur métier car trop d'aléas viennent modifier tout le travail d'une année... et chaque année trembler parce qu'un gel ou une trop grosse pluie a tout changé... Mais ce sont des hommes et
femmes de coeur et moi octobre me parle toujours d'eux... Bisous mon petit oiseau Bab*


Vanina 13/10/2008 11:09

Très belle hommage qui n'oublie pas la part de la nature (météo). Et pour l'homme cet équilibre entre travail et plaisir.
Sourire
Vanina

Babou* 13/10/2008 16:15


Tout une harmonie a trouvé mais parfois qui dépend des caprices du temps.. et là seul l'avenir le dira.
Merci à toi Vanina de ton passage dans les terres de vendanges.  Sourire


odettef 10/10/2008 18:21

Je préfère croquer ces grains juteux et sucrés que de boire leur nectar parfumé.
Bonne vendange !
Bisous

Babou* 12/10/2008 12:32


Moi j'aime les deux (eclats de rire)
Bisous odette et merci d'avoir vendanger mes mots....


ut 10/10/2008 14:43

Posséder une vigne et faire mon vin: un vieux rêve... qui sait?
Bonjour à eux Bab :)

Babou* 12/10/2008 12:12


Moi aussi je rêve de gratouiller la terre avoir un potager... et manger mes légumes... ah le rêve de ma vie... mais doucement je vais y arriver. Bisous à toi


liedich 09/10/2008 22:25

Dis on trinque quand , faut amener sa bouteille !
allez, à la Tienne,
merci

Babou* 10/10/2008 09:14


C'est quand tu veux et ici n'est pas lieu d'amener sa bouteille sauf si tu n'aimes pas le Bordeaux... car ici Lady B vit en terre où ce vin coule à flot.... hic oups pardon... à la tienne aussi et
contente de te voir ici. Bisous mon ami


chris spé 09/10/2008 20:52

ah le vin, le "sang de la terre" comme dirait l'autre... la "petite fée" rouge. ;-) chris (ps: tag accompli m'dame)

Babou* 10/10/2008 09:15


Bon je vais aller voir cela de suite... il me tarde de savoir.
Merci d'être venu vendanger octobre avec moi tu m'as bien aidé ;-)


loic-emmanuel 09/10/2008 18:41

Vin, boisson divine.
Comme le pain, la vigne est porteuse d’un symbole sacré.
Dur métier que celui du vigneron, qui ne reçoit la récompense de son travail qu’après des mois d’incertitudes, de regards sur le temps, de craintes lorsque les saisons sont malmenées… Mais que de joie, quand enfin l’aboutissement régale son palais, et quand il colle l’étiquette sur la bouteille bouchée qui ira dormir, couchée dans une cave anonyme. Amitiés. Loic

Babou* 10/10/2008 09:17


C'est un métier très très dur celui là... tellement soumis aux aléas de la vie... la météo, les maladies... à chaque jour espérer pour un jour enfin savourer. Ici nous n'aimons que le bon vin car
nous en connaissons chaque goutte de sueur ou larme versée... Amitiés à toi


mamadomi 09/10/2008 17:55

tout finit bouffé par les vers disait un visiteur chez moi dont je tairai le nom...
mais tu nous a de ces cépages poétiques...
quel bouquet, quel robe, c'est gouleyant!!

Tu prends la place qui te revient de droit sur ma mise en page du jour, et te plains pas ou je te prépare à la sauce béa (card)...elle m'a pas loupée...t'a pas un coin de vigne où me fondre entre les ceps? :) :)

bisou pop satori

Babou* 10/10/2008 09:12


Ah oui... moi qui aime la discrétion tu m'as mise en grosses lettres bleues outre-mer... bon je suis totalement dénoncée en attendant moi je vais aller mettre ma plus jolie robe pour mon
entretien.... bonne journée et t'inquiètes je suis totalement satori... Bisous ensoleillés


katherine 09/10/2008 15:00

Belles vendanges! Ton poème redonne sa vraie dimension à la terre nourricière.
Bises

Babou* 10/10/2008 09:06


J'aime le terroir et les richesses qu'il porte en lui... et j'aime ces gens simples qui savent encore en prendre soin pour nous livrer le trésor de la terre. Bises à toi


cardamome 09/10/2008 14:34

quelle belle région le lot c'est une de celles où j'aime volontiers aller comme rocamadour...je ne sais plus si c'est lot ou tarn ou juste entre les deux! belle journée Babou et...pour le tag ça risque d'être fin de journée ou demain!

Babou* 10/10/2008 09:05


J'adore cette région... et pour le tag j'ai vu tu as quelque peu triché mais bon tu es toute pardonnée (rires)... et ça ne m'a pas étonnée de te trouver en train de lire un livre de cuisine...


stellamaris 09/10/2008 13:36

Toute la joie des vendanges dans ce poème ... Bises

Babou* 10/10/2008 09:02


Merci mon ami... tu prendras bien un petit verre de Bordeaux cela va de soi.... Bises à toi


aimela 09/10/2008 10:31

pas de vendanges en Normandie mais c'est la saison du cidre fait des bonnes pommes . très joli poème. Bises Babou

Babou* 10/10/2008 09:01


Les vendanges des pommiers voilà un sujet interessant pour toi .... merci mon amie d'être venue vendanger avec moi... Bisous


Claudie 09/10/2008 10:21

Très joli poème Babou* ! Je crois que j'aimerais faire les vendanges. Il doit y avoir un bon esprit, même si ce doit être épuisant. Bisous. Clo

Babou* 10/10/2008 08:59


Un esprit magnifique... il y a plus de trente ans que je ne les ai pas faite et tu vois cette année si il n'y avait pas eu ces entretiens pour lesquels je m'investis je serais partie les faire...
même si tu sors fatiguée de tes journées c'est vraiment une saine fatigue.. elle te ressource pour longtemps et j'en garde un souvenir magnifique. Mon oncle et mes cousins vendangent en ce moment
.... Bisous Bab*