Avant qu'il ne soit trop tard...

Publié le par Babou*

Pensez un instant : "et si demain n'existait pas"??? Que feriez vous??


            L’urgence de la vie était là, dans cet instant précisément.


           Il y avait eu cet ultimatum qui avait finalement remis les priorités dans chaque seconde qui me restait. Mais au fond je me demandais, si j’en avais eu conscience plus tôt, est ce que ma vie aurait changé ? Nous avions tous cette urgence, mais la différence c’est que peu d’entre nous en avions la conscience. Alors soudain pour moi tout était clair.

Un peu comme lorsque dans votre verre on vient de vous verser un vin millésimé. Même si vous n’êtes pas connaisseur, vous en savez par instinct toute la valeur. Vous la sentez dans son parfum, vous la voyez dans sa robe, et dans votre bouche il déverse toute sa pureté. Vous fermez les yeux et vous savez que ce nectar est un bien précieux qui ne vous sera pas toujours offert.

Il en était de même de ce sentiment étrange qui était né en moi ce jour là. Moi qui avais toujours fait les choses si raisonnablement, de manière si calculée et si anticipée, je m’étais enfin laisser aller à vivre cet instant.

J’avais depuis mon enfance une liste dans ma tête de priorité à accomplir sur terre… oui je suis une grande rêveuse !!

Je voulais piloter un avion, un petit Cesna, j’avais réalisé ce rêve sur l’Ile de la Réunion. J’avais aussi conduit un semi remorque, ça c’est mon frère qui en douce m’avait laissé le volant du sien. J’avais piloté sur les canaux de Hollande le yacht d’un oncle… bref  il ne me manque qu’un train et peut être un hélicoptère…

Mais une de mes grandes priorités sur ma liste était de posséder un jour un petit cabriolet.

Cette nuit là, une hémorragie pulmonaire avait plongé ma vie dans son urgence et c’est bête à dire mais comme à l’époque j’étais très seule, ce fut dans cet instant là mon plus grand regret, ne pas avoir pu réaliser ce rêve là. Lorsque le jour s’est levé sur cette nuit blanche, (enfin assez rouge je dois dire aussi), je me suis préparée et je suis partie chez mon concessionnaire. Il m’a regardé assez effaré pour deux raisons. La première parce ma lividité était spectaculaire et la deuxième car pas moins de six mois en arrière je venais de lui acheter une petite voiture citadine, économique, et surtout très neuve. Sur l’instant, il avait pensé qu’elle était défaillante et que je n’en voulais plus.

 

Je l’avais regardé droit dans les yeux et je lui avais dit :

-       « je viens acheter le cabriolet gris que vous avez là bas »

 

Je n’oublierai jamais sa tête. Et malgré toutes les bonnes raisons qu’il m’avait argumenté, deux jours plus tard je sortais de la concession avec mon cabriolet.

J’avais dix ans dans ma tête… et je réalisais comme d’un grand moment de détresse avait pu naître cet immense bonheur.

         Depuis, ma conception de la vie et ses urgences a totalement changé. Cet instant précisément a bouleversé bien de mes certitudes et m’a ouvert au monde différemment. Aujourd’hui tout ce que la vie me donne, je le prends sans plus réfléchir… mais juste savourer.

Les autres passent leur temps à nous dire qui nous sommes, nous ne devons jamais les laisser faire. Car personne n’est mieux placé que nous pour savoir qui nous sommes. Et nous avons en nous tout le potentiel pour réaliser nos rêves les plus fous… avant qu’il ne soit trop tard !

 

Publié dans Fragments de moi

Commenter cet article

Vanina 11/11/2009 17:23


Une pulsion qui ne nuit à personne (peut-être un peu à ton compte en banque), alors pourquoi résister!
Sourire
Vanina


Babou* 22/11/2009 11:24


Sourire à toi Vanina... rires... il a eu très mal mon compte en banque de cette pulsion...
Bab's


L'Innocente 29/08/2008 17:05

Petite folie de ne pas écouter la raison.
Grande folie de ne pas écouter le coeur, de ne point savourer la vie.

Babou* 29/08/2008 17:37


Un commentaire plein de sagesse...
Savourons cette vie ici et maintenant.


stellamaris 28/08/2008 21:42

? J'étais persuadé de t'avoir laissé un autre commentaire hier soir ? Overblog a du boguer ...

Je te disais ce que je ferais ? Tout simplement : j'écrirais des poèmes ... Je viendrais vous lire ... Je me réjouirai de vous commenter et de lire vos commentaires, de tout ce partage quoi ! En bref, je ne changerais rien à ma vie, parce que c'est déjà ce que je fais ...

Bisous ...

Babou* 28/08/2008 23:12


Mais non Stellamaris j'ai bien eu ton commentaire. Mais je te le redis continues de nous enchanter de tes belles poésies et de celles de tes amis... ton blog est magnifique.
Amicalement et partageons longtemps encore!!
Babou*


cardamome 28/08/2008 21:19

ravie que les tomates confites que j'ai proposée sur mon blog t'aient plue! lol lol lol pour le petit glouton!!! Béa Card

Babou* 28/08/2008 21:22


Petit.... hmmmm tu es aimable mon amie... éclats de rires!!
Il est parti courir pour éliminer...
Merci encore j'ai vraiment adoré les saveurs que cela a donné aux pâtes.
Babou*


Malou 28/08/2008 18:55

merci pour tes encouragements Babou! Finalement, je me demande si le jour où je change ma voiture je ne vais pas opter pour le cabriolet. Les enfants sont partis, mon cher et tendre parle d'acheter un utilitaire pour transporter les débris du jardin et les gravats de bricolage! Ce temps là ne serait-il pas arrivé? J'ai quelques années de plus que toi, alors il est temps de prendre le temps de se faire plaisir sans toujours à penser aux autres! Peut-être me faut-il de la place pour transporter les petits-enfants etc... Ras la caquette de toujours penser aux autres avant de penser à soi. C'est une vraie maladie ça de ne pas s'occuper de soi? Crois-tu, Babou, que cela peuisse se guérir? (sourire un peu désabusé). Je te bise de mille bises salines. Malou

Babou* 28/08/2008 19:14


Non arriver à penser à moi m'a pris un demi siècle quasiment (éclats de rires)... mais je sais que je ne regrette pas même si quand il faut transporter ma fille elle est pliée en deux
derrière... c'est tellement rare que je me dis elle peut le faire elle est jeune....
Mais moi je me régale le reste du temps dans ma petite automobile.
Voilà si je peux te donner un avis... penses à toi avant qu'il ne soit trop tard. On a toujours l'impression que l'on aura le temps et moi j'ai fait cette triste expérience... alors crois moi
occupes toi de toi!!! La vie c'est ici et maintenant!! et il faut en profiter!!
Bises amicales
Babous*


Grand Maître Fred, Jedi des Mots 28/08/2008 10:04

Babou,
Je te remercie de ton long voyage pour venir jusqu'à chez moi. Je te convie ce jour à fêter dignement mon Blog'versaire ou Anniv'blog.
Bien @ toi

Babou* 28/08/2008 18:16


Ah oui le champagne les petits fours je me dépèche j'arrive....
Bien à toi aussi
Babou*


cardamome 28/08/2008 09:37

Bonjour Babou, le com que tu m'as laissé a été effacé!....j'en reparle dans l'article suivant...peut être as tu une idée? j'en suis désolée mais sache que je n'en suis pas à l'origine. bonne journée Bises Béa Card

Babou* 28/08/2008 18:16


Je sais Béa... c'est mon pc le fautif.
Enfin un de mes profs d'informatique me dirait : non le pc n'y est pour rien vous êtes le seul maître à bord!!
Et c'est vrai qu'en écrivant mon com j'ai vu qu'il n'était pas comme d'habitude mais j'ai envoyé quand même. j'aurai du me déconnecter et me reconnecter et le paramétrage serait revenu normal...
mais bon je n'avais pas beaucoup de temps alors j'ai envoyé quand même.
T'inquiètes pas il n'est pas né celui qui me fera taire aujourd'hui et je dirai ce que je pense quand j'en ai envie... (rires) non mais!!!
Bises Babou*


Danièle 27/08/2008 23:44

J'arrêterais toutes les pendules, les horloges, les montres que je connais.... et le "demain qui n'existerait pas" n'arriverait jamais...
Non, bien sûr je blague !
Parce que moi, comme toi, comme vous je pense, je veux des demains, plein de demains... ;-)

Heureux demains Babou !

Babou* 28/08/2008 18:12


Excellent une journée sans fin.... As tu vu le film ou éternellement le personnage revit la même journée?... A devenir fou!!!
Moi je préfère qu'il y en ait une fin mais comme tu dis avec plein plein de demains avant....
Heureux demains à toi aussi Danièle.
Bises Babou*


stellamaris 27/08/2008 23:03

J'écrirais des poèmes ... Et je me réjouirais de vous rendre visite, et de recevoir les vôtres ! C'est comme ça que je cueille le jour en ce moment !

Toute mon amitié, bonne soirée ...

Babou* 28/08/2008 17:55


Que voilà un bien beau programme... et tu nous réjouiras d'écrire de si belles poésies.
Merci mon ami de ta visite.
Babou*


cardamome 27/08/2008 21:11

très beau texte! en réponse à ton com (merci) non tu n peux conserver e tomates confites autrement que dans un tup qualque jours, sinon elles seront cuites et non plus confites Bises Béa card

Babou* 27/08/2008 22:43


Merci beaucoup... je suis en train de les cuire... et cela sent tellement bon dans la maison que mon doudou croyait que c'était pour ce soir... (rires)
Babou*


Malou 27/08/2008 20:47

J'aime beaucoup ce texte et partage vraiment cette vision de la vie. Je ne sais quel âge tu as mais il est vrai que l'arrivée dans la maturité m'a donnée une autre perception de mes priorités de vie. Alors, oui Carpe Diem. Ne soyons pas trop raisonnable et pensons à vivre à plein le moment présent (ici et maintenant comme disent les psys). Ton histoire de cabriolet me replonge dans un de mes rêves d'adolescente. J'écoutais à l'époque un feuilleton sur RTL "l'homme à la voiture rouge" et étais amoureuse de ce magnifique jeune homme. Il avait une belle voix profonde et des aventures magnifiques. Je m'étais promise d'avoir comme première voiture ce cabriolet rouge (une floride). Ma première voiture fut une 4L et je n'ai jamais eu mon cabriolet. Finalement, est-ce vraiment trop tard? Bises à toi et merci. Malou

Babou* 27/08/2008 22:50


Tu vas rire mais mon premier rêve était une floride rouge... et mon frère m'avait déçue à l'époque en riant il m'avait dit: "quand tu seras vieille et que tu pourras enfin te payer un cabriolet
les florides seront à la casse depuis belle lurette"... inutile de te dire les larmes que j'ai versé à ce sujet.
J'ai 49 ans et le premier jour où j'ai eu mon cabriolet, ma première visite a été ...... pour mon frère. Et oui les florides n'existent plus mais ma voiture est encore plus jolie... na!! (il roule
encore en 2cv lui!!!)
Il n'est jamais trop tard... il faut juste le vouloir et parfois aussi je te l'accorde le pouvoir.
Bises à toi
Babou*


stellamaris 27/08/2008 18:13

Carpe Diem ... Cueille le jour ... C'est tellement important !

Toute mon amitié

Babou* 27/08/2008 18:39



Tu as tout à fait raison... Carpe Diem. Mais tu ne m'as pas dit ce que toi tu ferais?
Toute mon amitié aussi.
Babou*



aimela 27/08/2008 17:01

Je me rappelle de ce texte Babouet de ce que je t'avais répondu à l'époque, il est peut-être encore là-bas qui sait, vu les travaux que le web-master fait, je ne sais pas (rires) . Très beau texte

Babou* 27/08/2008 18:40


Pardon pour toi c'est sûr c'est de la rediffusion...
J'y vais de temps en temps et tu as raison de rires mais c'est en super travaux...
Merci de ton passage à bientôt mon amie
Babou*