Une parenthèse provençale

Publié le par Babou*

La Sainte Victoire
La Sainte Victoire

Il y a des moments dans la vie où les évènements se chargent de vous offrir le meilleur.

Septembre est arrivé sans nous avoir donné l'impression d'avoir eu un été normal.

Mon doudou a travaillé non stop et cette année la maison s'est endormie silencieuse des rires des enfants.

Ma petite sœur et moi avons pris la route pour rejoindre en Provence mon Oncle et ma Tante et s'offrir une parenthèse douceur après ce début d'année douloureux.

Les paysages, les odeurs, les saveurs, dans un tourbillon ont bouleversé nos cœurs nous laissant des étoiles de douceur au goût de calissons.

Je vous laisse découvrir ce carnet de voyage provençal.

Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.
Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.

Promenade dans les rues d'Aix en Provence... et derrière des portes des merveilles.

Une escapade dans le Lubéron... Lourmarin son château, sa fontaine et sa douceur de vivre.
Une escapade dans le Lubéron... Lourmarin son château, sa fontaine et sa douceur de vivre.Une escapade dans le Lubéron... Lourmarin son château, sa fontaine et sa douceur de vivre.

Une escapade dans le Lubéron... Lourmarin son château, sa fontaine et sa douceur de vivre.

Un plouf à Cassis...Un plouf à Cassis...
Un plouf à Cassis...

Un plouf à Cassis...

Marseille : Notre Dame de la Garde, le vieux port, le musée Mucem.Marseille : Notre Dame de la Garde, le vieux port, le musée Mucem.Marseille : Notre Dame de la Garde, le vieux port, le musée Mucem.

Marseille : Notre Dame de la Garde, le vieux port, le musée Mucem.

Un panorama à couper le souffle...

Un panorama à couper le souffle...

Délicatesse d'une architecture moderne entrelaçant dans ses dentelles l'ancien.
Délicatesse d'une architecture moderne entrelaçant dans ses dentelles l'ancien.Délicatesse d'une architecture moderne entrelaçant dans ses dentelles l'ancien.

Délicatesse d'une architecture moderne entrelaçant dans ses dentelles l'ancien.

Quelques douceurs faites avec amour... tarte mi-figues mi pêches, porc au caramel et orange...dont vous retrouverez les recettes sur mon site de cuisine.Quelques douceurs faites avec amour... tarte mi-figues mi pêches, porc au caramel et orange...dont vous retrouverez les recettes sur mon site de cuisine.

Quelques douceurs faites avec amour... tarte mi-figues mi pêches, porc au caramel et orange...dont vous retrouverez les recettes sur mon site de cuisine.

Une parenthèse provençale

Publié dans Carnet de voyages

Commenter cet article

aimela 08/09/2014 21:03

Merci Babou de ces magnifiques photos moi qui me font un peu rêver,Cela fait 3 ans que je ne ne suis pas partie en vacances. Bises

Babou* 09/09/2014 12:02

Avec grand plaisir... J'espère que tu vas pouvoir partir toi aussi. Moi je te dirai que cela fait presque quatre ans que je ne suis pas partie entre les cours de mon Doudou et ensuite les embauches qui ne te donnent pas droit au congés de suite... bref, là c'était l'occasion même s'il m'a fallu partir sans lui. Grosses bises pour toi.

Nadine 08/09/2014 20:40

Ma si belle amie, tu viens de me faire rêver avec tes photos (et de me donner l’eau à la bouche avec ta tarte)! Je suis tellement heureuse pour toi de ce moment d’évasion qui a dû te faire tant de bien. Ton billet sent le bonheur… et les parfums de Provence. J’imagine les couchers de soleil…:-) Gros bisous et à ton Doudou aussi.
Je vous adore xx

Babou* 09/09/2014 11:59

Merci pour ton message mon amie. Oui comme tu as pu le sentir une parenthèse qui m'a fait du bien (même si mon Doudou m'a beaucoup manqué). Au delà du plaisir que nous avons porté à mon Oncle et ma Tante, ma sœur et moi nous nous sommes retrouvées plus soudées que jamais, avec cette sensation de douceur qui nous a unies.
Tu vas rires je t'ai acheté une carte postale... mais elle partira de Bordeaux car nous avons tellement jouer les touristes qu'elle est restée dans mon livre.
Au fait si tu en as l'occasion tu dois lire le roman de Vincent Musso "Les cendres froides". Une intrigue prenante sur fond de secret de famille qui jusqu'au bout tient le lecteur en haleine et lorsque la vérité éclate elle te laisse sans voix. J'ai adoré.
Gros bisous à toi et tes amours de nous deux. Je t'adore aussi.