Autour d'un ballon

Publié le par Babou*

Autour d'un ballon

Un ballon parfois peut réunir des nations et fédérer la ferveur...

Pourquoi le monde n'est il pas toujours ainsi joyeux et réunit....

Publié dans Au fil des notes

Commenter cet article

mamalilou 13/08/2014 22:31

doux bisous d'été à toi, bien malmenée cette paix... et tous ceux qui croient combattre le capitalisme ne font que le nourrir... mmmm le capitalisme se réjouit de pouvoir relancer la fabrication et la vente d'armes encore et encore, reconstruire, soigner, libérer des emplois pour ceux qui restent, consacrer l'argent à autre chose qu'à nourrir les faibles: enrichir ceux qui le sont déjà....
et pendant ce temps-là, les croisades suivent leur cours... ooops pardon, aujourd'hui ça s'appelle le djihad... encore des pillages, des viols, des massacres, des destructions, de l'exil, du sang, des conversions espérées... rien de nouveau sous le soleil... dis, c'est quand qu'on se différencie des autres animaux par notre capacité de collaboration désintéressée... càd avec la longueur de vue de ceux qui savent qu'ils ont tout à gagner à aider aujourd'hui ceux qui pourront les aider demain... règle d'or du vivre ensemble... sous l'angle de la survie.. l'évolution est à la symbiose et à la collaboration... l'amour quoi... bisous et vibes à toi

Babou* 18/08/2014 13:35

Tu vois je me demande souvent pourquoi les hommes n'acceptent pas leurs différences pour en faire une force et non pas un motif de guerre. Qu'importe le nom de son dieu, la couleur de sa peau l'espèce humaine devrait un peu plus se pencher sur le problème de la préservation de ses forêts... la qualité de l'air... et de l'eau... et surtout ne jamais oublier que nous ne sommes que des passeurs que nous devons à nos enfants et aux enfants de nos enfants la préservation de notre planète.
Des fois me vient l'envie de ne plus regarder les informations... mais j'entends dans mon cœur les cris dès mères qui perdent leurs enfants... je sens l'horreur de la guerre aux portes de nos vies...
Alors qu'il serait si simple de vivre ensemble en acceptant l'autre pour ce qu'il est et de toutes nos différences en faire des richesses. L'amour quoi...
Bisous à toi de ma gironde ensoleillée.

Chantal Hélène 03/08/2014 14:55

Coucou ma Bab*. Je n'ai pas beaucoup profité de ton retour puisque j'ai interrompu mon blog peu après. Mais me voilà de nouveau toute en énergie positive à te lire et à partager avec toi. C'est drôle ton billet rejoint le mien que j'ai publié aujourd'hui. Je n'ajoute donc rien et te fais de douces bises irisées....

Babou* 18/08/2014 13:25

Hello Malou, Je suppose que tes chic-oufs ne vont pas tarder à reprendre le chemin de l'école... nous aurons le temps de nous retrouver à ce moment là pour de beaux partages. Je découvre ce nouvel espace chez toi et je sens que je vais avoir de belles promenades de lectures à faire. En ce moment je me repose et ne suis pas souvent sur l'ordinateur, mon traitement m'occasionne des douleurs lombaires qui m'empêchent parfois de rester assise à mon bureau.
Gros bisous à toi et à bientôt de te retrouver.

Nadine 23/07/2014 19:14

Ma Bab, j'avais envie de venir rajouter ici un extrait du livre que je viens de terminer...
Je t'adore

« Je pense que ce ne serait pas un mal si tous les enfants comme toi grandissaient entourés de toutes sortes de nationalités, en empruntant un petit quelque chose à chacune. Alors, peut-être que les hommes seraient moins méchants les uns avec les autres. Il y aurait moins de guerres, pour commencer. Oh, oui! Peut-être qu’un jour on en finira avec tous ces conflits, et ce ne sera pas grâce aux grands hommes d’État, ni aux Églises, ni aux organisations comme celle-ci. Ce sera parce que les gens auront changé. Ils seront plus mélangés ».

Babou* 27/07/2014 13:40

Ma chère amie,
Comme j'aime ce passage offert ici comme un cadeau.
C'est tellement ce que j'espère profondément que les gens se mélangent et voient combien la vie est précieuse. Combien chacun d'entre nous est précieux parce que justement il est unique et que dans toutes nos différences nous mettons de la couleur au monde..
Je t'adore fort pour cette personne unique que tu es.

Nad 14/07/2014 20:37

Parce que les gens ont peur de ce qu’ils ignorent… est-ce de l’ignorance? Sans doute un peu…
Parce que les gens ont peur de la différence… est-ce de l’ignorance? Sans doute beaucoup!
Le monde est beau parce qu’il est différent et qu’il brille d’un même soleil, même sous d’autres océans.
Merci ma Bab pour cette réflexion si belle, pleine de sens et d’humanité… Toi tu brilles dans mon cœur, et ton Doudou avec.
Je t’adore

Babou* 20/07/2014 16:58

Comme j'aime ta phrase : le monde est beau parce qu'il est différent... c'est cela la vérité les couleurs du monde en font toute sa valeur... c'est cela le plus beau trésor. Mais les infos hélas nous ramènent à une triste réalité et les gens meurent... pourquoi? Chaque vie est pourtant si précieuse.
Toi aussi tu brilles dans mon cœur ainsi que tes trois amours.
Je t'adore et il faudra qu'un jour nos chemins se rencontrent pour que je te serre fort contre mon cœur.

mamalilou 13/07/2014 23:32

bonne question... en attendant, yen a qui profitent de la joie collective des uns pour en faire souffrir d'autres, sans manger notre sourire de fans sportifs...
il faudra pourtant bien qu'on trouve à se réunir au-delà du terrain de foot
bisous à l'unisson

Babou* 20/07/2014 16:54

Ah si seulement tu pouvais être entendue... mais je crois que cela va rester du domaine de l'espoir qu'un jour les hommes comprennent qu'ils sont tous sur la même planète et qu'ensemble ils doivent tout faire pour la préserver et non pas s'entretuer...
Gros bisous à l'unisson pour toi et les tiens.

Snow 08/07/2014 13:12

Parce que le ballon ne sert qu'à faire oublier les vrais tracas du quotidien, surtout en ces jours où les indigènes d'Amazonie tentent par tous les moyens et au risque de leur vie de sauvegarder cette forêt qui attire tant les investisseurs.. Bisous ma douce

Babou* 10/07/2014 10:54

Comme tu as raison, je reste effarée par l'aveuglement des hommes sur les vrais problèmes que nous faisons subir à notre terre. Pourtant nous devrions prendre exemple sur ces indigènes d'Amazonie qui ne prélèvent que ce dont ils ont besoin, et qui se contentent de ce qu'ils ont... Pourquoi vouloir toujours plus alors que la vie est là, tellement précieuse et si éphémère... Je suis une utopiste... je sais!!! Mais parfois je suis fatiguée de voir tant de stupidité sans pouvoir rien faire.
Gros bisous ma douce et bonne journée à toi.