Elles...

Publié le par Babou*

Elles...

"La maison ne repose pas sur le sol, mais sur une femme."

Anthony Bront

Elle a parfumé mon enfance

D’écoute et de silence

Délicate mais volontaire

Elle… ma grand-mère.

 

Elle a bercé mon enfance

D’amour et de confiance

Belle avec beaucoup de caractère

Elle… ma mère.

 

Elle a accompagné mes jours

De mes premiers pas à mes toujours

Discrète et complice de mes heures

Elle… ma petite sœur.

 

Elle a ouvert ses bras de maman

Pour accueillir le choix de son fils

Attentionnée et sans artifice

Elle… ma deuxième maman.

 

Elles sont tantes ou cousines

Elles sont belles-sœurs ou copines

En cette journée de la femme

Vous dire vous êtes de belles dames.

Publié dans Le coin de poésie

Commenter cet article

Kroll 10/03/2014 08:11

Merci... Je t'm...fort....

Babou* 11/03/2014 10:32

Moi je t'm plus fort que toi petite soeur...

Chantal 09/03/2014 10:09

Merci ma Pascalinette pour avoir tissé de si beaux mots.....

Tu es une Belle dame
Toi aussi
Tu es une Belle âme
Toute en poésie
Tu es ma Belle amie
Pour la vie

Tendrement
Chantal

Babou* 12/03/2014 11:30

Merci à toi pour ce joli poème ... mon amie.
Gros bisous pour vous deux

CARDAMOME 08/03/2014 22:33

comme tu nous mets délicieusement à l'honneur! C'est ce qui fait que , au delà de toute considération ethnique, lorsque l'une d'entre nous est bafouée dans son être femme, je souffre et voudrai me rebeller contre celui ou eux qui en sont à l'origine

mais je me tais par respect tout en rongeant mon frein! bisous babou

Babou* 09/03/2014 09:57

Il est difficile de vivre bafoué que l'on soit homme ou femme.... Je n'ai jamais aimé la violence qu'amène souvent la haine de la différence. Mais je crois que les femmes ont su et doivent continuer à mener ce combat du respect de ce qu'elles sont profondément. J'ai souvent été interpellée par l'histoire de la terre... tu ne trouveras aucune femme qui ait mené une guerre sanglante.
Alors comme toi je ronge souvent mon frein...
Bisous à toi belle dame qui nous offre de bien bonnes gourmandises.

CARDAMOME 08/03/2014 22:34

pardon: "voudrais", "celui ou ceux"

Snow 08/03/2014 20:07

C'était une des étapes essentielles pour le retour vers l'aspect féminin de la femme, celle qui se respecte et a des droits tout autant que l'homme. Aujourd'hui l'homme retrouve sa propre partie féminine, partie essentielle pour ''accompagner'' sa dame de coeur pour de vraies retrouvailles dans le coeur. Bises douce Bab*

Babou* 09/03/2014 09:50

Un commentaire douceur à ton image belle dame...
Je te fais des bisous ensoleillés de ma Gironde qui retrouve enfin la chaleur même si ses plages sont encore bien détruites par la tempête.

Martine 08/03/2014 13:54

Merci Babou-Pascale pour ces jolis mots ...

Babou* 09/03/2014 09:46

Merci à toi d'être ma marraine et de faire partie des belles dames de ma vie. Je t'embrasse très très fort.

aimela 08/03/2014 09:18

Elles se sont battues aussi pour les droits de la femme et pour cela on leur dit merci, malheureusement en France et en ce bas monde certaines jettent tout aux orties pour vivre dans l'obscurantisme et cela me terrorise . Merci Babou pour ces jolis vers

Babou* 08/03/2014 12:51

Merci à toi de faire partie des belles dames qui ont traversé ma vie.
Tu as raison merci à elles de s'être battues et en écrivant ce poème je me souvenais de ma grand-mère qui me disait toute ta vie tu devras voter car saches qu'il fut un temps (pas si lointain 1938) ou les femmes ne pouvaient pas faire un chèque ou même prendre un emploi sans le consentement de son mari... Réalisons donc la chance que nous avons d'être plus libres que nos grands-mères ou mères... Gros bisous à toi.